CAFÉ PHILO/ CAFÉ ÉCO

RENCONTRES – ARBRES A PALABRES / ENTRÉE LIBRE

CAFÉ PHILO spécial art et thérapie / Vendredi 19 septembre à 16h : Les passions.
Avec Thérèse VERGER (CEDIRAA). L’alcoolisme, problème de société, est aussi un thème philosophique: celui de la passion qui nous attache à une substance comme l’alcool, au point de nous détruire. L’ouverture d’un bar sans alcool est-il une solution? La maîtrise de soi suppose-t-elle l’éradication des passions, abstinence ou sobriété, ou alors faut-il apprendre à “vivre avec” ?  S’adonner à l’alcoolisme ou s’y livrer entièrement pose la question du sens de la vie. De plus en plus, les jeunes et moins jeunes utilisent cette addiction comme solution pour supporter la vie.  Le débat tentera de comprendre comment une addiction peut donner l’illusion d’un sens à la vie ? Quelle situation sociale favorise ce constat ?

CAFÉ ÉCO / Vendredi 26 septembre à 16h : L’aide au développement : Aubaine  ou trappe à pauvreté pour les pays africains ?
L’aide au développement, pourtant mis en place pour accompagner le développement économique des États en Afrique, est de plus en plus décriée par nombre d’intellectuels et d’économistes africains. Quel bilan peut-on faire aujourd’hui de ces aides gouvernementales et non gouvernementales?

CAFÉ PHILO / Vendredi 3 octobre à 16h : La conscience.
Suis-je transparent à moi-même?  Pour Descartes, la pensée est la première évidence : “je suis, j’existe”, cette phrase est vraie chaque fois que je la prononce, mais qui est ce “je” qui pense? D’où me viennent mes pensées, comment comprendre qu’elles ou même mes actes puissent m’échapper ? “Je ne sais pas ce qui m’a pris”, dit-on souvent ; « je» est un autre”, disait le poète Arthur Rimbaud.

CAFÉ ÉCO / Vendredi 10 octobre à 16h : Pauvreté, inégalités sociales et classes moyennes en Afrique
Les sociétés africaines sont toujours confrontées à un taux de pauvreté très important. Pourtant, la forte croissance des économies africaines a  permis le développement d’une classe moyenne, condition préalable au développement économique. Analyse des causes de la pauvreté en Afrique, et de l’impact de la croissance sur le développement des classes moyennes.

CAFÉ PHILO / Vendredi 17 octobre à 16h : Le langage.
La parole dite ou entendue nous met en relation à autrui, mais quelles sont ses limites? Si je m’attache seulement à déterminer la signification du discours, puis-je penser l’avoir compris? Pour comprendre, suffit-il de savoir le sens du langage? Faut-il chercher à comprendre, au-delà ou en-deçà des mots, un “esprit”, ou s’en tenir à la “lettre”?

CAFÉ ÉCO / Vendredi 24 octobre à 16h : Les différents types d’économie en Afrique : Une typologie des économies africaines.
L’Afrique est plurielle. Il existe donc une hétérogénéité des systèmes d’accumulation sur le continent, dont la nature et les structures dépendent du mode de spécialisation. Quels sont les systèmes d’accumulation les plus pertinents pour l’accompagnement du développement ? Pourquoi les moins efficients perdurent-ils ?

CAFÉ PHILO / Vendredi 31 octobre à 16h : Le travail.
Par son éthymologie latine, le mot “travail” serait lié au “tripalium”, un instrument de torture composé d’un “triple pal”. Faut-il donc voir dans le travail une torture, une malédiction divine, ou au contraire l’activité est-elle la nécessaire condition de l’épanouissement de l’homme et de sa liberté? Quelle est la valeur du repos, n’en avons-nous besoin que pour mieux reprendre le travail?