Skip to Content

Home Page ONE ANTENNA in MULTI HOME PAGE 1 category

Circulation et migration des idées / Autour du monde numérique

AUTOUR DU MONDE NUMÉRIQUE

Une nouvelle médiathèque pour la circulation et la migration des idées
L’arrivée du téléphone mobile a été une révolution dans l’organisation de la société africaine. En quelques temps, l’ensemble de la population a pu avoir accès à un outil jusque là réservé à une élite financière : le téléphone. De la même manière, la circulation et la migration des idées est un enjeu majeur aujourd’hui en Afrique et au Tchad en particulier. Pays trop enclavé dans ses frontières où il était encore impensable, il y a quelques mois, de pouvoir surfer vraiment sur Internet. Ce sont les sociétés de téléphonie mobile, depuis la fin de l’année 2014, qui font exploser le nombre d’internauts au Tchad. C’est avec l’une d’entre elles, la société TIGO, que l’Institut français a choisi d’étendre ses services d’accès à l’information et aux media en expérimentant l’ouverture de la médiathèque numérique sur une connexion expérimentale pour l’heure.
L’important pour nous était de se préparer et de saisir cette ouverture formidable à des milliers d’ouvrages, de documents et d’événements culturels en ligne enfin accessibles aux publics tchadiens. Récepteur, c’est fait depuis mars 2015. Émetteur, c’est le projet de la rentrée de la saison 2015/2016. Depuis deux ans maintenant, l’Institut français s’est préparé à pouvoir mettre en ligne des captations de spectacles tchadiens dont la production est prise en charge par notre partenaire média : Électron TV, chaine de télévision privée tchadienne.

ÉTAPE N°1 : NOVEMBRE 2013, Un atelier multimédia dans la galerie d’exposition.
10 postes informatiques et 20 connexions wifi simultanées permettent aux visiteurs de surfer sur le net et d’avoir accès aux bibliothèques numériques et aux outils tel que Culturethèque pour la diffusion de la connaissance et le partage des savoirs mis à disposition, par l’Institut français de Paris, à l’ensemble du réseau international. Avec l’atelier des médias de Ziad Maalouf (RFI), nous avions initié en 2012 une réflexion sur le thème de la migration des idées avec un objectif : rendre possible le projet de voyage virtuel dans le monde des idées et des livres lors de l’édition N’Djam livres de l’année suivante. C’est chose faite, l’atelier – à l’issue de sa présentation dans la galerie d’exposition – a été ouvert de façon permanente aux usagers de la médiathèque à  compter de mars 2014. Sur les 15 jours d’exposition, une équipe de guides internautes (en complicité avec l’IUSTA) a accompagné le public tchadien à surfer dans le cyber espace.

ÉTAPE 2 : UNE POLITIQUE D’ACQUISITION DE DOCUMENTS NUMÉRIQUES : MARS 2015, OUVERTURE DE WENAKLABS DANS LES JARDINS.
Internet et les bibliothèques numériques étaient à l’ordre du jour pour l’édition de la Francophonie 2015. Grâce à un soutien du PAM (programme d’aide aux médiathèques) de l’institut français, nous avons investi dans l’achat de plusieurs plateformes, bibliothèques numériques et forums de presse. Aujourd’hui, 28 000 titres disponibles. Lier les passionnés de TIC au reste du monde ? Pas seulement. Notre défi est que tous les usagers de la médiathèque se familiarisent avec ces fonds documentaires disponibles sur le net.
Pour ce faire, un groupe d’étudiants engagés et aguerris aux centres de ressources numériques, sous la direction de Oumar Tahir Mahamat Daoud (tahirmahamatdaoud@yahoo.fr, 66 31 45 57) invite leurs frères à apprendre à utiliser la toile pour des recherches documentaires chaque mercredi et samedi matin (inscriptions à la médiathèque auprès d’Aristide).

Nous renouvelons enfin notre partenariat avec Jerryclan et wenaklabs qui travaillent sur le recyclage des matériels informatiques pour créer de nouveaux ordinateurs accessibles à tous. Un Jerry, c’est un ordinateur que l’on monte soi-même avec des objets récupérés. Tout au long de l’année, des Workshops se tiendront dans les jardins de l’IFT pour apprendre à monter soi-même un ordinateur à partir de matériels obsolètes que les entreprises de N’Djaména nous ont donnés. Remercions la Compagnie Sucrière du Tchad, la Commercial Bank Tchad, Total Marketing Tchad, la Manufacture de Cigarettes du Tchad et l’Ambassade de France.

Patrick Giraudo