Ciné-concert

VENDREDI 16 DÉCEMBRE À 19H30 – Grande salle

Clôture du festival vision documentaire

Projection du film et concert de Malam Barka, La promesse du biram.

Dans mon enfance, un vieux de mon village nous contait l’histoire du Biram, un instrument de musique d’une grande fonction sociale, mystique, spirituelle et culturelle pour le peuple Boudouma, riverain du lac Tchad.

“Le Biram a une âme, une vie qu’il faut respecter“ disait-il. Selon la légende, le Biram a les vertus de faire danser les eaux du lac et d’attirer les poissons dans les filets lors des cérémonies de pêche.

Vingt ans plus tard, j’ai vu le Biram sur scène à Niamey. Ce jour-là, j’ai retrouvé mes racines, ma culture, une partie de moi-même. Malam Maman Barka chante en Boudouma, langue authentique du Biram. Il est le dernier détenteur des secrets musicaux et mystiques de cet instrument.

Aujourd’hui, Malam souhaite en transmettre les secrets. J’ai alors voulu faire un voyage vers le Lac pour participer à cette mission essentielle à la survie de notre culture.

Ne ratez pas ces soirées qui s’inscrivent dans une démarche de sauvegarde du patrimoine immatériel de la région du lac Tchad !