GRANDS DEBATS :

Mercredi 15 janvier 2014 à 17h

Le changement climatique et ses impacts socio-économiques et environnementaux / L’exemple du lac Tchad

Avec Jacques Bonou, doctorant en droit de l’environnement (Paris X), spécialiste en responsabilité des distributeurs des intrants agricoles ; Alladoumbaye Djimadoumgar, doctorant en droit de l’environnement (Université de Maastricht) ; Roméo Koïbé, doctorant en protection des réfugiés climatiques et environnementaux (Paris X).

Le réchauffement climatique est à l’origine de l’avancée du désert, de l’augmentation du niveau des océans, de la fonte des glaces et de l’assèchement des lacs. Le Lac Tchad a vu sa superficie diminuer de 90% avec, pour corollaire, la raréfaction des ressources rendant impossible la survie des populations. Quels en sont les enjeux aux yeux des décideurs publics ?

Mardi 28 janvier 2014 à 17h

Enjeux et défis de l’école tchadienne

Avec Madeleine Alingué, universitaire ; Ali Abdramane Haggar, recteur de l’Université ; Déborah Mianbaye, inspectrice de l’Education nationale; Michel Dartevelle, professeur des écoles au Lycée français ; Aboubakar Sow, réalisateur, coordinateur du Cinéma numérique ambulant.

L’école tchadienne assure l’apprentissage des connaissances fondamentales et des règles de vie en société. Par quelles pratiques et théories pédagogiques remplit-elle cette mission ? Au-delà des considérations sur la baisse de niveau, ce grand débat veut rendre hommage au travail des maîtres d’école en réunissant des professionnels de l’éducation autour de questions de pédagogie portant sur les rapports entre instruction et éducation, transmission des connaissances et prise en compte de la psychologie de l’enfant, autorité du maître et liberté de l’élève, école et familles, ainsi que sur la prise en compte de la diversité culturelle et linguistique à l’école, l’évolution des mentalités et de la réalité sociale du milieu scolaire.

CONFERENCE :

Jeudi 30 janvier àn 18h

Maternité en exil

Avec Claire Mestre, Docteur éthnopsychiatre.

Le cédiraa poursuit sa réflexion sur les liens entre art, culture et thérapie. Il réinvite le Docteur Mestre pour un atelier du 27 janvier au 2 février (contact : 66 54 67 74). Claire Mestre présentera une conférence à l’IFT le 30 janvier sur la question de la vulnérabilité des femmes migrantes face à leur maternité.

RENDEZ VOUS DE LA DANSE :

Mecredi 5 février 2014 à 17h – salle de projections

50 ans d’indépendance, 50 ans de danse au Tchad

Avec les maîtres de Ballets et les  danseurs Koudjal Antoinette, Moyalbaye Lazare, Abdel-rhamane Mbang Bousso Hadji, Moussa Wayor, Mahamat Nour Ali, Yaya Mahamat Liguita, Mariam Mayoumbila

Il n’y a pas d’écrits sur l’histoire de l’évolution de la danse au Tchad. Les meilleures sources d’information sur les danses restent encore les maîtres de ballets des diffférentes troupes du pays et quelques personnes ressources qui ont vécu son évolution et cotoyer ses acteurs. Ce Rendez-vous pose un problème plus large au Tchad, celui de la conservation des archives et du patrimoine artistique.