croquemort1

Biographie et démarche artistique

Né en 1984 à Pala dans la région du Mayo-Kebi, Didier Lalaye a mené un brillant parcours scolaire et universitaire qui l’amène aujourd’hui à un doctorat en médecine à la Faculté des Sciences de la Santé de N’Djamena.
Le parcours artistique de Didier Lalaye débute dans le domaine de la littérature. De formations en ateliers d’écritures, en passant par un engagement au sein de multiples associations littéraires, Didier Lalaye va continuellement nourrir sa passion jusqu’à sa 1ère récompense en 2004 en tant que finaliste nominé au Prix du Jeune Écrivain Francophone de Toulouse.
Dès lors, l’écriture prend pour lui une place essentielle . Il écrit de nombreuses nouvelles littéraires qui recevront de multiples prix et récompenses. En 2006, il gagne le Grand Prix Alain Decaux de la Francophonie.
En 2010, influencé par des artistes comme MC Solaar ou Grand Corps Malade, Didier Lalaye devient Croquemort en utilisant son écriture et sa verve littéraire au profit d’un nouveau mouvement musical : le slam, poésie urbaine au croisement de la littérature et du rap. Et le pari est réussi, très vite Croque-Mort acquiert une reconnaissance autant sur le territoire national qu’international…
En 2011, il produit son 1er album et le 1er album slam de l’histoire du Tchad, « Dieu bénisse Idéfix ». Le titre phare « Cousin de l’UE » gagne le second prix de l’émission Couleur Talent sur la radio RFI en septembre 2011 et continue d’être régulièrement diffusé sur ces ondes.
En juillet 2012, Didier représente le Tchad au Forum Mondial de la Francophonie au Québec, où il est invité en tant que francophone mais aussi et surtout en tant qu’artiste représentant de la langue française et de ses enjeux.
En janvier 2013, il organise à N’Djamena la Première édition d’un festival slam dénommé “N’Djam s’enflamme en slam” avec des slameurs tchadiens et Acet’one, slameur français, invité pour l’occasion.
En 2014 à Abidjan en Côte d’Ivoire et en 2015 à N’Djamena, il gagne le Prix de l’innovation numérique en réussissant le défi d’utilser son image d’artiste pour recueillir des fonds afin de soutenir des projets sociaux.
Dans le même temps, il est repéré par l’Université de Leiden aux Pays-Bas et est invité à mener des ateliers d’écriture en novembre – décembre 2014 puis de juin à septembre 2015.
Prix et reconnaissance internationale
2015 : Participe au Festival International du Slam et de l’Humour (FISH) au Mali
           Résidence à l’Université de Leiden aux Pays-Bas
2014 : Deuxième festival “N’djam s’enflamme en slam”
           Prix de l’innovation numérique en Côte d’Ivoire et au Tchad
2013 : Premier festival “N’djam s’enflamme en slam”
            Invité au Festival de slam à Dakar au Sénégal
2012 : Artiste invité au Forum Mondial de la Francophonie et de la Langue française 2012 à Québec. Invité au Forum mondial des emplois verts à Niamey.
2011 : 2ème Prix du concours « Couleur talent » sur RFI (émission « Couleur Tropicale) pour le titre « Cousin de l’UE » de l’album Dieu bénisse Idéfix
2010 : 1er Prix du Concours littéraire international littéraire de Camaroés (Yaoundé/Lyon). Ecole d’été de la francophonie à Tunis ( sa première scène slam)
2008 : 1er Prix régional du Grand Prix Universitaire de la Nouvelle du CROUS de Lille
2006 : 1er Grand Prix Alain Decaux de la Francophonie
2004 : 4e Prix du jeune Écrivain Francophone
2003 : Finaliste du Prix du Jeune Écrivain Francophone
Coordonnées