Du 10 au 24 mai dans le hall d’exposition de l’IFT

A presque 36 ans, l’artiste DOFF mesure le temps qui passe et celui qui lui reste pour combler un manque : l’isolement de son pays, le Tchad. Il s’engage désormais dans la création d’œuvres dans lesquelles l’art de la composition se conjugue avec celui de la récupération. DOFF met en scène des personnages, introduit des symboles. Il fait aussi appel à l’histoire et à la mémoire des hommes pour maintenir leur conscience en éveil.