FRANCOPHONIE 2015

Annie Flore est musicienne, auteur, compositeur, interprète. On se souvient de son trop bref passage en clôture de N’Djam Vi en novembre dernier. Un petit quart d’heure à peine sur scène. Une voix sublime, envoûtante. Une énorme frustration d’un public privé de la grande dame qui nous a pourtant tous envoûtés. Gabonaise partie vivre à Paris, elle aussi s’est laissée séduire par les Tchadiens lors de ce bref passage. Elle revient pour quatre mois et le lancement de son livre.

Nous nous étions promis de vous offrir ce grand concert, non plus quelques minutes mais le concert entier pour les célébrations de la Francophonie 2015.

Annie Flore est une figure incontestable de la scène live. Initiée à la musique par les berceuses de son enfance, elle a parachevé sa formation auprès de Pierre Claver Aken-dengué et été soutenue et encouragée par Oliver Ngoma. Elle a eu la chance de se former dans le studio Alice Dona à Paris qui l’a menée jusqu’à l’Olympia en 2008.

En 2011, dans la foulée de la prestation à l’Olympia, Baaba Maal du Sénégal l’invite à un spectacle au Stade de France, à l’occasion d’une soirée baptisée “La nuit de la musique Africaine” qui a vu prester tout ce que le continent Africain compte de légendes et de talents.

Elle a obtenu de nombreuses distinctions et trophées: 1er et 2ème prix Truffe d’argent de Périgueux (France) en 1995. Meilleur espoir féminin aux Kora Music Awards (Afrique du sud) en 2002. Elle a été nommée Ambassadeur de bonne volonté de l’Unicef au Gabon en 2005.