AMBASSADEUR TIGO

Né en 1981 à Fada (nord du Tchad), Daigou Tchadna, est un artiste musicien tchadien. Il a collaboré avec plusieurs groupes musicaux de la capitale avant d’entamer son périple qui l’a conduit notamment en Côte d’Ivoire, au Bénin, au Mali puis au Sénégal. Grâce à ces voyages, il a acquis l’expérience qui fait de lui la voix incontournable du R’n’b et de la Soul à N’djamena, deux styles qu’il mélange avec du Hip-hop, Rap et rythmes du terroir (Soumraï, langue de sa région d’origine). Révélé au public lors du festival Jeunesse en musique en 1995, il s’impose avec son groupe Kamykazz devenu plus tard Yalad qu’il gérait avec son acolyte Hilaire Ndolassem. L’aventure les a conduit dans plusieurs pays ouest-africains. Ils ont lancé deux albums dont le premier  Latfakat  sorti à Abidjan en 1999 et  Lumière  en 2002 à Dakar au Sénégal au studio de Didier Awadi. Deux albums qui ne sont pas passés inaperçus car les clips tournaient régulièrement sur les grandes chaînes comme TV5, LC2…et les chansons sur RFI avec un trophée reçu aux Oscars du Hip-hop Award (Sénégal).

En 2008, Daïson a sorti son premier disque de 10 titres intitulé Balance ta peine. Enregistré entièrement à Dakar, l’album a été produit par l’artiste musicien tchadien Masdongar Clément. En 2011, il a produit son deuxième album avec la participation de Cidson Obama et Sultan.  La fille de taxi et Rida mérissé  ont annoncé l’album Orphélin  et font de lui aujourd’hui l’artiste le plus en vue dans le milieu R’n’b made in Tchad.