LES ARTISTES TCHADIENS RENDENT HOMMAGE A DIEGO LE MAESTRO

Absent de la scène de l’Ift depuis mai 2012, occupé à des projets d’éducation sur le terrain avec l’UNICEF, Diego le maestro fait son retour avec un double album Tappeur-ndal-kounda qui célèbre ses 25 ans de carrière.

Bercé dès son plus jeune âge par les chants d’une mère pleureuse et cantatrice, Diego consacre ses recherches aux rythmes traditionnels utilisés dans diverses pratiques rituelles et cérémoniales qu’il recompose dans une vision tradi-moderne. Ainsi, il mêle les instruments traditionnels tchadiens tels que le balafon, le chékéré, la corne ou les couteaux de jeu à la guitare folk électrique.

Diego exprime l’intention de faire rédécouvrir la musique tchadienne à travers son expression la plus riche et ouverte aux sonorités actuelles.

Aujourd’hui devenu figure emblématique de la musique tchadienne avec une carrière musicale de plus de vingt ans, il est invité à chanter aux côtés de nombreux artistes internationaux comme Raylema, Congolais vivant entre la France et les États-Unis ou encore le Gabonnais Pierre Klaver Akéndengee.

Diego vient d’obtenir deux prix : le prix du meilleur artiste masculin tchadien ainsi que le prix du meilleur artiste traditionnel décernés par le Gospa Awards édition 2013.

QUE TON AME REPOSE EN PAIX