JOURNÉE DE LA FEMME

VENDREDI 11 MARS À 19H30
Le Rossignol, de son vrai nom Alhingam Matibeye Geneviève, est née à Doba au sud du Tchad.

Jeune fille, elle s’intéresse à la musique et décide d’intégrer la chorale de sa paroisse. Elle a déjà une voix qui vibre et enchante les responsables de son Église qui l’intègrent dans la Grande Chorale. Elle se passionne pour le chant, est de tous les ateliers et formations de technique vocale et d’écriture de textes musicaux. Adulte, elle devient interprète dans les cabarets de N’Djaména, où sa voix séduit des artistes qui la sollicitent comme choriste de scène et en studio. Sur scène, elle se sent à l’aise. Elle décide de commencer une carrière solo. En mars 2015, elle participe à la première édition du festival Darri Awards et remporte le Prix de la catégorie World Music. Le même mois, elle remporte le premier prix du Festival NdjamVi, toujours dans la catégorie World Music.

Trop peu de femmes au Tchad sont parvenues à imposer leur voix. Avec Mélodji et les Matania, elle compte désormais parmi les voix les plus belles du Tchad. L’institut français devait lui offrir une scène en solo et clôturer en beauté cette semaine de la femme. Souhaitons lui d’être nominée à son tour pour le prochain prix RFI.
Geneviève compte entrer en studio dans les prochains jours pour enregistrer son tout premier album.