“Apres la sortie de mes trois albums solo : Daari, Doumpa et Ky, j’ai simplement voulu redonner aux jeunes Tchadiens du rêve, de la sensualité, du bonheur de vivre et de chanter.

Ces albums ont été produits par Eklypss prod coordonné par Djasrabé Compagnon. Je suis intimement convaincu qu’au delà du rêve, il est important que la musique porte nos espoirs et nos imaginaires bien au delà de N’Djaména, dans tout le Tchad.

C’est pourquoi j’ai imaginé un format de festival à N’Djaména intitulé Neige au Sahel dont la première édition s’est tenue en novembre 2012 qu’il me faut travailler aujourd’hui afin de pouvoir imaginer des tournées des spectacles sur tout le territoire : à Bongor, Pala, Kelo, Laï, Donomanga, Koumra, Sarh, Doba, Moundou, Biltine, Abéché, Ati, Mongo, Moussoro, Mao et Bol. Je sais que le public l’attend et je me dois de mettre mon art au service de mon pays.

Plus qu’une série de concerts à travers les principales villes, mon ambition sera de porter la casquette d’un reporter (micro en main et camera sur l’épaule) afin de recueillir des témoignages, des messages d’espoir, des tranches de vie à travers des parades en villes, des ateliers d’écriture avec les lycéens, des conférences, des débats… Je terminerai ce pèlerinage culturel dans le pays par un concert de clôture à l’Institut français.”