RAY’S KIM

Ray’s Kim Edm est cette plume aiguisée qui cite les oubliés, les marginaux et qui défend de toute sa chaleur sahélienne les voix évanescentes d’une jeunesse muselée.

En 2010, Ray’s Kim sort son premier opus de 8 titres intitulé «Le Bilan», suivi d’un maxi single de cinq titres en 2013. En 2012, il croise le chemin du célèbre chanteur Mawndoé et, ensemble, ils décident d’initier un projet axé sur la recherche de l’identité de la musique tchadienne en général et du rap en particulier. Le projet se concrétise à travers le fameux titre « Bunda Hip-Hop » sur l’album «Kydanc» de Mawndoé. Dès lors, l’artiste fait du bunda sa langue d’écriture et du bunda hip-hop l’essence de son travail.

Le bunda est ce parlé inventé par les jeunes marginaux de la société tchadienne, somme de plusieurs langues basée sur le sarah (bunda) et l’arabe (tanda), et par excellence un vecteur unificateur d’un monde en mal de cohabitation.

De février à décembre 2015, le «Bunda Boy» enregistre son dernier album intitulé «Bunda Phénomène» qu’il nous présentera lors de ce concert à l’IFT.