Plus jamais ça

 Jeudi 17 mai à 18h30

Comme de nombreux pays de la sous-région, le Tchad a été touché par des attentats-suicides perpétrés par la secte Boko Haram, aussi bien à N’Djamena que dans d’autres localités du pays. Ces actes sont liés à la montée de l’extrémisme violent constaté ces derniers temps.

La région du lac où Boko Haram sévit encore vit dans une psychose. C’est pourquoi, en vue de prévenir et de répondre à l’extrémisme violent dans une approche de développement, le Gouvernement tchadien et le PNUD, avec l’appui du Gouvernement japonais travaillent dans le cadre d’un projet de lutte contre la radicalisation. L’un des axes majeurs de ce projet est l’information et la communication, en vue d’amener la population à mieux cerner le problème afin et de le combattre.

Suite à un appel d’offres lancé par le PNUD, le film « Plus jamais ça » été tourné par l’Agence de communication HAGUI dans la région du lac.

L’IFT propose une diffusion du film accompagnée d’une exposition de quelques photos poignantes filmées sur le terrain, suivie d’un débat co-animé par le responsable suivi et communication du projet lutte contre la radicalisation du PNUD et l’Agence HAGUI Communication.