Pour une Saint Valentin Moins Langoureuse

On ne présente plus le talentueux slameur tchadien, le croqueur de mots, sans mauvais jeux de mots, qui présente pour la première fois un concert solo. Né en 1984 à Pala, Didier Lalaye a mené un brillant parcours universitaire qui l’amène aujourd’hui à un doctorat en médecine.  Didier Lalaye va nourrir sa passion pour la littérature  jusqu’à recevoir sa 1ère récompense en 2003, nominé finaliste au Prix du Jeune Ecrivain Francophone à Toulouse.  Influencé par Grand Corps Malade, Didier Lalaye devient Croquemort en utilisant son écriture et sa verve littéraire au profit d’un nouveau mouvement musical : le slam, poésie urbaine au croisement de la littérature et du rap. Très vite Croquemort acquiert une reconnaissance nationale et internationale. En 2011, il produit le 1er album slam de l’histoire du Tchad Dieu bénisse Idéfix dont le titre phare Cousin de l’UE gagne le second prix de l’émission Couleur Talent sur la radio RFI en  2011. En juillet 2012, Didier a représenté le Tchad au Forum Mondial de la Francophonie au Québec où il est invité, en tant qu’artiste représentant de la langue française et de ses enjeux. En 2013, il organise à N’Djamena la Première édition d’un festival slam N’Djam s’enflamme en slam avec des slameurs tchadiens et Acet’one, slameur français, invité. En juin 2013 il participe au Festival FESPA2H de slam à Dakar où il représente le Tchad.

«Croquemort craque les cœurs endurcis

Rendus si doux avec Cupidon et son arc ici

Nargue ici ceux qui se feront couper ce jour

S’ils ne slaloment pas en slam entre les lames de l’amour,

Alors vis ta Saint Valentin de rimes à l’IFT,

Toi Don Quichotte vas-y, ramène ta dulcinée.»