KALY DJATOU

VENDREDI 29 AVRIL À 19H30

Avec la maison de culture Baba Moustapha, nous avons entrepris d’inviter des personnalités musciales africaines pour des ateliers avec les artistes tchadiens. Nous avons commencé en février avec Kantala du Burkina Faso, poursuivons avec Microméga de RDC et, en avril, Kaly Djatou du Congo-Brazzaville.

Révélé dans les années 80 par la chanson «Premier salaire» élue meilleure variété musicale par la télévision nationale, il est aujourd’hui considéré  par la critique musicale et les mélomanes friands de musique à texte comme l’un des grands griots de son pays.

Sa capacité à s’exprimer en solo avec sa guitare acoustique se révèle une contribution inestimable au rehaussement de l’image de son Congo natal. Électrique sur scène, il est successivement invité ou associé à des festivals internationaux à Kinshasa, Casablanca, Tripoli, Marseille, Bordeaux et Orléans. Kaly Djatou est également enseignant et directeur des études de l’un des meilleurs lycées de son pays. Sa discographie compte à ce jour sept albums, parmi lesquels L’Évidence qui a connu un grand succès en France. Ses sonorités sont langoureuses et mélodieuses, dénudées d’artifices, en français et en dialecte – lingala, lari ou kikongo.